Quatre cent Ans
                   d’Histoire

Réserver

Le site officiel d'hôtel

Meilleur prix garanti

L’escalier – aperçus historiques


Après avoir franchi le seuil de l'hotel Teatro Pace, on se trouve dans un petit hall, d’où part un imposant grand escalier en pierre en spirale avec des marches basses et larges, ourlé d’une balustrade à petites colonnes, remontant à la fin du XVI siècle, qui en montant avec de larges voûtes relie le rez-de-chaussée aux trois étages supérieurs.

L’escalier est l’œuvre de l'architecte Onorio Longhi (Viggiù 1568 - Rome 1619), père de Martino Longhi il Giovane et fils de Martino Longhi il Vecchio. Appartenant à une dynastie d’architectes provenant de Viggiù, en Lombardie, Onorio Longhi commença comme assistant du père, en héritant ses commissions au moment de sa mort (1591). Les sources contemporaines parlent de lui comme d’un personnage excentrique et bohémien, ami personnel de Caravaggio, avec lequel il fut impliqué dans le célèbre procès pour homicide de 1606 et, par conséquent, exilé. Revenu en Lombardie, il exécuta de nombreux projets non réalisés pour le Dôme de Milan et pour d’autres églises, jusqu’à ce que, en 1611, une amnistie papale ne lui permette de rentrer à Rome. Là, il dessina le premier plan de l’église «nationale» des milanais, Santi Ambrogio e Carlo al Corso, continuée ensuite par le fils et par Pietro da Cortona, caractérisée par un inusuel déambulatoire derrière l'abside, justement comme le Dôme de Milan. D’autres de ses œuvres sont l’église de S. Maria Liberatrice au Forum romain (détruite par les fouilles, qui portèrent à la lumière Santa Maria Antiqua) et la chapelle Santoro in Laterano.

L'hôtel n’a pas d'ascenseur… et le motif est évident: comment aurait-il été possible de sacrifier une œuvre d’une telle importance et beauté architectonique?




Via del Teatro Pace 33  -  00186 Roma  -  Tel. +39 06 6879075  -  Fax +39 06 68192364  -  info@hotelteatropace.com